Vous cherchez peut-être où sont les fautes de frappes ou d’orthographes dans le mot Joelette. Et bien il n’y en a pas. Ce mot, à la fois poétique et enfantin, désigne un véhicule monocycle tracté, poussé et guidé par deux coureurs à pied.

” Très bien et donc ? “, poursuivrez-vous.

” Et c’est pas fini ! ” poursuivrai-je, ” Ce véhicule permet de faire partager, à quelqu’une ou quelqu’un, un moment de sport et d’effort pour qui, en temps normal, la compétition sportive reste un rêve inaccessible.”

Cette année le club d’athlétisme de Saucats a décidé de mettre en avant l’association ” Les Joelettes du bout du monde ” qui prône la solidarité et le partage dans le sport. Le président de cette association, Monsieur Xavier GOURMELON, basée à Brest, a accepté l’invitation. Il a initié des athlètes volontaires du club à entrer dans ce monde solidaire de partage. Anne, Élodie, Edgard, Stéphan, Wilfried, Christophe ainsi que le petit Luc et son papa Rémy ont tenté et réussi cette aventure sur 10 km. Le sourire de Luc fût une belle récompense pour tous, spectateurs comme athlètes, bien plus qu’une médaille.

Ce dimanche de course rappela à ce monde que la solidarité permettait naturellement  d’effacer les différences et SIDER est fier d’avoir soutenu cet évènement.

 

” Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre. ”

Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux Olympiques modernes