bandeau-actu

À l’occasion de leur 30 ans, l’ONG Électriciens sans frontières, avec qui nous sommes en partenariat, nous a proposé de participer à Nuit Blanche.

Nuit Blanche est un évènement annuel, qui a eu lieu à Paris et sur une nuit, le samedi 1er octobre 2016.
Nuit pendant laquelle la ville, en partenariat avec des artistes, propose des œuvres ou des performances sur un thème donné, et offre ainsi un parcours gratuit et culturel aux spectateurs, tout au long de la Seine. Le thème, cette année, était le franchissement.

Électriciens sans frontières et SIDER ont soutenu un collectif d’artistes qui a créé une structure appelée Réflexion électrique.

L’œuvre était installée dans le bassin du Petit Palais, à l’angle de l’avenue Winston Churchill et du Cours de la Reine.

Lors de Nuit Blanche, petits et grands étaient donc invités à être créateurs de lumière pour donner vie à l’œuvre qui, sans eux, restait une structure sombre et inanimée.
En effet, grâce à des manivelles actionnées, des perches de lumière s’éclairaient progressivement. 

Plus d’une vingtaine de bénévoles Electriciens Sans Frontières se sont succédés ce samedi 1er octobre, de 8h au bout de la nuit, pour installer l’œuvre et la faire vivre auprès des quelques 5000 personnes qui sont venus actionner les manivelles, dans une ambiance très chaleureuse et conviviale.

En tout, ce sont 3 790 Wh qui ont été produits grâce à l’énergie déployée par chacun. Et donc ce sont 7 580 € qui ont été levés pour contribuer à l’électrification de l’école de Poggy en Haïti. Les ambitions initiales de réunir 3 000 € ont été plus que dépassées !


SIDER est fier d’avoir contribué, auprès d’ESF, à ce projet, et on vous remercie d’être venus si nombreux.

Crédits photo : Electriciens sans frontières – Alexandra Lebon